Je suis rentrée depuis vendredi soir...mais légèrement bousculée. Les petits-enfants étaient avec nous à Brest depuis le 16 août au soir, tout s'est formidablement bien passé, on a beaucoup ri avec eux, pas beaucoup bossé, mais ça c'est logique. 

Et puis en rentrant, Clarisse avait répétition de fanfare...ils voulaient voir ce que leur tante y faisait, alors on a fêté les 60 ans de Noël, le responsable, bu un verre et partagé des gâteaux bien entendu...ils ont encore eu une journée exceptionnelle (c'est quand on dépasse l'heure du coucher!)

Samedi, mes parents déjeûnaient avec nous, tout heureux à 79 et 81 ans de pouvoir profiter de leurs arrière-petits-enfants, Clément en bon tonton-gâteau était là aussi. 

Le soir ce sont leurs grand'parents paternels qui ont dîné ici avant de les remmener...

Et hier dimanche, départ en fanfare, c'est bien le cas de le dire ....pour Rauville-la-Bigot (si, si, ça existe!). Pique-nique tiré du sac avec partage des victuailles sur la place de Sainte-Mère-Eglise...souvenirs d'enfance à la clé, puis une formidable après-midi, sous le signe de la bonne humeur en toute simplicité. Je vous livre une recette anti-cellulite: faire le prteur de vêtements de la fanfare avec la poussette de marché qui convient, assurer les soins avec le nécesssaire dans le sac à dos, et jouer du tambourin en même temps, avec une seule main en se tapant sur la cuisse: effet drainant garanti!!!!! Si, si, ce matin j'avais des courbatures, mais elles ont vite disparu.

A l'heure où je vous confie cela, Môssieur Gaston a repris la route de la pointe finistère pour 3 jours de boulot: samedi on est de mariage et évidemment, que croyez-vous donc? Vendredi de préparatifs....