...on dirait qu'on serait le 17 décembre en train de préparer le repas de la Fanfare...

Eh oui, ce jour-là, on a débuté de bonne heure pour préparer la Marmite Sarthoise. Evidemment, ici personne ne connaissait cette spécialité et nous la leur avons fait découvrir, puisque nous avons vécu 7 ans du côté du Mans (où est née Clarisse qui est à la Fanfare et où Môssieur Gaston l'a rejointe en septembre!)

2011_12_26_26_12_20114

le récipient a été acheté sur le marché des Jacobins...au Mans, et c'est le hasard!


Marmite Sarthoise 

 Pour 3 personnes (quand on multiple, réduire un peu les légumes)

 200g de blanc de poulet

160g d'arrière de lapin (cuisses) pesés désossés

80g de jambon blanc (un talon convient très bien) les viandes coupées en lamelles

 120g de champignons de Paris en lamelles

1/4l de vin blanc de Jasnières

1/4l de fond de veau

100ml de crème épaisse entière

huile de noix

sel, poivre

200g de chou blanc en lanières

80g de carottes en fines rondelles

 

Faire blanchir chou et carottes dans une grande quantité d'eau bouillante salée. Égoutter soigneusement

 Faire suer les champignons au beurre ou à l'huile.

 Fariner poulet et lapin et faire sauter à l'huile de noix. La viande doit rester blanche. Faire chauffer. Ajouter le vin, le fonds de veau. Cuire 15mn.

 Ajouter les chou+carottes+champignons aux viandes. Assaisonner. Faire cuire encore un peu. Laisser reposer et refroidir si possible (le maintien en contact donnera un meilleur résultat).

 Un peu avant de servir, faire réchauffer (penser à prévoir assez de temps si les quantités sont multipliées), ajouter le jambon, la crème épaisse,rectifier l'assaisonnement, bien mélanger et servir.

Ce plat doit pouvoir se manger à la cuillère dans des assiettes creuses.

 Accompagner du même vin que pour le plat : un Jasnières blanc bien frais.


  Auparavant, pour l'apéritif, j'avais fait cuire et écalé pas moins de 72 oeufs de caille, que j'avais présentés, aidée de Jacqueline, avec des petites lamelles de saumon fumé autour et munis d'un pique en bois pour la facilité. Nous avions aussi préparé 2kg de pruneaux fourrés de petits bâtonnets de gruyère et enroulés d'une petite tranche de poitrine fumée, puis passés au four...cela permettait de changer des éternels gâteaux salés.

Ensuite le choix avait été fait par les convives (29 au total) soit une assiette "cochon": pâté et rosette avec cornichons, soit une assiette "poisson" avec 2 tranches de terrines de la mer (Saumon et St Jacques) avec mayonnaise maison et sauce cocktail. Les 2 sortes d'assiettes étaient garnies de carottes râpées et betteraves en salade.

Puis la fameuse Marmite Sarthoise et enfin, salade, plateau de fromages (Brie, Fourme d'Ambert, Bûche de Chèvre, Comté). 

On a fini en beauté par des bûches de chez le boulanger du bourg: un vrai régal 3 parfums au choix: Framboise, 3 chocolats ou Poire-chocolat...si largement calculé que l'on a mangé un peu de tout!

On est TRES gourmands à la Fanfare, c'est un fait et tout le monde aime partager, ce qui est génial!