Marie-France m'avait demandé de lui refaire ses rideaux à l'identique..

Seulement je n'avais pas mesuré l'ampleur de la tâche au 1er abord: le drapé demande évidemment beaucoup d'épaisseurs à coudre et là...

La machine n'était plus du tout disposée à tout avaler...

Rien que pour la cantonnière, à certains endroits, il y a 18 épaisseurs....et je n'ai qu'une machine à coudre ordinaire, pas professionnelle...les diverses aiguilles à jeans' ne voulaient rien savoir, elles s'épointaient, cassaient, plus le chiffre était élevé, plus je devais tourner le volant et non coudre avec la pédale...

J'en ai attrapé des suées, j'en ai rêvé la nuit, j'ai angoissé pendant longtemps...j'ai aussi beaucoup reculé l'échéance, et, au pied du mur, il a bien fallu me résoudre à les terminer!

Merci aussi à la commerçante de Nouvelle Couture à  Brest pour ses conseils avisés: l'aiguille à cuir a bien fonctionné, elle tranche impeccablement bien...mais les 2 n°90 sont HS...avec les pans, cela faisait 26 épaisseurs à saisir!

Gaston m'a aidée à les installer, non sans que j'aie cousu la gaine de barre à la main sur près de 3m ...autour de ladite barre...

Mais j'y suis arrivée!

OUF! 

Ne dit-on pas que "rien ne vaut un fainéant bien attelé"?...

Alors, oui, c'est vrai, j'ai eu des frayeurs, mais plus jamais je ne me lancerai dans un tel ouvrage sans mesurer la difficulté réelle et là, j'en connais qui se marrent car je ne peux pas faire autrement que relever les défis

Et, en images, ça donne quoi?

2013_07_29_28_juillet_20135

Les rideaux d'origine étaient faits dans le tissu du fond d'image, les nouveaux sont dans celui du bas à droite, un beau polyester damassé taupe...clic sur l'image

Les photos ont été prises le soir et le rendu n'est pas fidèle pour les couleurs...mais l'essentiel c'est que Marie-France soir satisfaite!